•              DSC07589livre à commenter

                        DSC07593livre1 DSC07595

    La semaine dernière j'ai reçu le livre que j'avais choisi le 22/09/ chez Priceminister grace à Brigitte ( écureuil bleu) du blog www.unebonnenouvelleparjour.com il suffisait de remplir un questionnaire et de donner un nom de parrainage celui de Brigitte pour la circonstance et de choisir un livre à commenter. Merci Brigitte

    La lettre à Helga voilà le livre choisit je ne connaissais pas du tout l'écrivain et pour cause il semble qu'il ne soit publié que dans les pays scandinaves et en Allemagne sauf "la lettre à Helga" qui a été traduite en français.

    J'ai été tout de suite saisi par le ton passionné et assez poètique voir philosophique par moment de ce livre même si certains passages un peu plus réels et crus mais toujours corrects m'ont moins plu mais c'est la vie d'une homme taillé dans la lave un homme simple éleveur de brebis islandais pêcheur qui fait une étrange confession amoureuse à travers sa "lettre à Helga".

     

    Un extrait entre d'autres que j'aime beaucoup certes un peu long mais que je vous recommande de lire jusqu'à la fin tellement  c'est beau et émouvant mais il n'a de sens que si on le lit jusqu'a la fin.

     

    Je trouve bon et juste de t'avoir écrit cette lettre, ma chère Helga. Bien que tu sois morte et ne puisses la lire, ça m'aura réconforté de griffonner ces lignes.

    Heir j'ai pris ma canne et suis allé me promener sur mes vieilles jambes foutues. Je me suis couché dans l'herbe entre les Mamelons d'Helga, comme je l'ai fait si souvent. Au sud, de gros nuages se déplaçaient vivement et de la lumière filtrait des cumulus. C'est alors qu'un merveilleux rayon de soleil a transpercé les nuages pour se planter sur moi et aux alentours, pour ne pas dire sur nous.

    c'est à ce moment qu'elle est arrivée, la petite bergeronnette; elle s'est posée tout près, sur une motte herbue. Je lui ai demandé, comme grand-mère Kristin me l'avait appris, ou je passerais l'annèe prochaine. La bergeronnette a hoché la queue mais ne s'est pas envolée et j'ai compris que le poseur de question n'en avait plus pour longtemps. Le soleil inondait la colline d'un tel flot de lumière que j'y ai vu le signe qu'un grand esprit me faisait, de l'autre côté de la vie. Alors je me suis mis à pleurer, viellard sénile que je suis, échoué entre deux protubérances en terre d'Islande, les Mamelons d'Helga, je compris que le mal, dans cette vie, ce n'étaient pas les échardes acérées qui vous piquent et vous blessent, mais le doux appel de l'amour auquel on fait la sourde oreille; la lettre sacrée à laquelle on répond trop tard, car je le vois bien à présent, dans la clarté du dénouement, je t'aime moi aussi.

    Je vous laisse apprécier ? Bon début de semaine à tous. Bisous. Mary  


    votre commentaire
  •   DSC07626

    Bonjour mes chamis ma zhumaine est toujours trés occupée et fatiguée par sa rééducation alors j'en profite  ! je prends la parole  pour vous dire qu'elle passera vous voir tout doucement; chacun son tour...faut être patient cha je peux vous le dire aussi mais elle ne vous oublie pas ! et vous remercie pour votre fidélité. Pour vous faire patienter je vous propose de découvrir l'une de ses dernières lectures un beau roman "plein de délicatesse"; je ne vous en dis pas plus je vous le laisse découvrir. Mary vous fais de grosses bises à tous. Mille papattes toutes douces...Chalut. Mary et Léa

     

                        Rotation de DSC07930

                        Rotation de DSC07931

     

                        Rotation de DSC07970

    Une adorable petite carte de Nicole www.manoude3amours.over-blog.com  un petit clic sur le lien et vous connaîtrez son bel univers.  

      DSC07882

     

     


    votre commentaire
  •   J'ai relu ces derniers jours un roman de Barbara Wood, voyez les photos ci-dessous...Une histoire trés passionnante, qui m'a tenu en haleine jusqu'à la fin du livre ...pas un seul instant d'ennui, j'ai dévoré ce livre et je n'avais qu'une envie que l'histoire continue le plus longtemps possible...intrigue, passion, mystère, voyage, les personnages nous font rêver...un bon moment d'évasion dans une autre vie !  

    Et revenons sur terre pour accueillir 3 nouveaux blogs dans la communauté de la gentillesse.

    Le blog de petite créole www.ptitecreole87.over-blog.com

    www.lechemindubonheur.over-blog.com et www.bagatelle13.over-blog.com Bienvenue à toutes les trois; les liens sont actifs il suffit de cliquer dessus pour aller visiter leurs univers ! merci mes amis. Trés bonne journée à tous

     

                          Rotation de DSC04355

      DSC04358

      DSC04325


    votre commentaire
  •    J'aime beaucoup lire et je l'avoue mes choix sont assez hétéroclytes ;  je lis aussi bien du Jean Dormesson, du Bernard Henri Lévy,  des grands poêtes, du Marc Lévy, pratiquement tout les styles; celà dépens du moment et de l'humeur présente;   et là aprés avoir vu la biographie de Colette à la télévision mercredi...je viens de relire.  " la chatte " petit roman trés agréable à lire et bien écrit;  enfin du Colette.

    Ce livre décrit trés bien l'amour qu'un jeune homme porte à la chatte Saha et qu'elle lui rend bien; et le déchirement ressentit lorsqu'il doit quitter la maison de sa mére pour vivre avec Camille sa fiancée.

    C'est avec une maîtrise et une sobriété sans égales que Colette a composé dans les régles de l'art classique; une véritable tragédie d'amour à trois personnages.

    Un petit résumé pour le plaisir :

    Bien avant que Camille la fiancée d'Alain, découvre une rivale inattendue en Saha, la chatte du jeune homme, celui-çi a déjà opposé secrétement l'élégance du félin à la présence un peu vulgaire de la future épouse.
    Le mariage ne fait que confirmer chez Alain le léger écoeurement qu'il éprouve en présence de l'éxubérante Camille.
    L'arrivée de Saha révéle à Camille un monde d'affection et de tendresse dont elle est se sent exclue.
    Elle en vient à détester la chatte, objet de toutes les attentions d'Alain;  et peu à peu, Saha s'installe dans le ménage et devient le symbole vivant de tout ce qui sépare les époux.
    Un jour Camille commet le geste impardonnable. Elle tente de tuer la chatte...C'est la rupture.
    " Ce qui est monstrueux, c'est toi, dira Camille;  si j'avais tuée ou voulu tuer une femme par jalousie, tu me pardonnerais probablement;  mais c'est sur ta chatte que j'ai porté la main;  alors mon compte est bon. "

    N'hésitez pas à relire vos livres restés fermés depuis des années;  on ne les ressent pas de la même façon;  au fil du temps qui passe...notre esprit appréhende différement !  Bonne lecture !

    votre commentaire
  • Chose promis chose dûe; me voici d'abord avec une info qui va plaire; pendant cette semaine de farniente j'ai aussi lu un peu...et j'ai trouvé un petit livre plûtot cool et marrant; mais attention il est de 2007...le titre: " bréves de prétoir"  d'Emmanuel Pierrat, Chiffet & Cie;  ce petit livre n'épargne personne; sur l'humour involontaire qui surgit quand on ne croirait  pas pouvoir en rire;  comme dans un palais de justice.  Les témoins, les prévenus, les magistrats, les avocats; personne n'est épargné:

    exemple: " on veut expulser ma cliente de la maison ou' elle a son meilleur souvenir : son mari y est mort. " ou encore;
    " j'ai tout nié depuis le début, ce n'est pas maintenant que je vais dire la vérité. "

    Je vous laisse découvrir la suite; toutes des anectotes trés drôles et vrais....le rire pointe son nez à chaque coin de page !  Bonne lecture à ceux qui ne l'ont pas déjà lu et qui veulent passer un bon moment de détente.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique